français français français nederlands
HOME ACCUEIL   >   news Suscribe newsletter

La voiture électrique, une solution de crise ?

La voiture électrique, une solution de crise ?

Depuis les débuts de l'Automobile, la motorisation électrique a souvent constitué une alternative maîtrisable au moteur à essence. 

Lors de la dépression de 1932, "l'Auto de la crise" était électrique (voir photo)

Pendant la seconde guerre mondiale, le rationnement de l'essence incite à rechercher des sources d'énergie de remplacement. En 1941, une dizaine de petites entreprises se lancent dans la fabrication de voiturettes, ou petits utilitaires, animés par un moteur électrique.

Sous l'occupation, Peugeot lance la VLV véhicule léger de ville électrique de 350 kg et d'une autonomie de 80 km à 36 km/h. 377 exemplaires seront utilisés par les postiers et les médecins seuls à disposer d'une autorisation de circuler et de bon d'achat. (la Peugeot VLV sera présente à l'AUTOWORLD du 1er septembre au 15 octobre 2013) 

Suite aux crises pétrolières, en 1995, la Peugeot 106 Electric détient le record de vente de l'époque avec 6 400 unités vendues. Un véhicule qui propose 80 km d'autonomie à 80 km/h. De nos jours, des véhicules électriques "low cost" ne font pas mieux.  

Aujourd'hui, soutenus pas des subsides, la plupart des fabricants automobiles développent des véhicules électriques. Ce mouvement mondial s'opère en faveur de la réduction de notre dépendance aux carburants fossiles et tient compte des opportunités de produire localement de l'électricité avec les énergies renouvelables disponibles (vent, soleil, géothermie, marées...).

Même si la voiture électrique n'est pas l'unique solution d'avenir du transport individuel, elle constitue une réponse de transition vers un avenir à inventer. 

http://www.passionautomobile.com/retromobile/peugeot-vlv-electrique-vehicule-leger-de-ville-1941.html

fb