français français français nederlands
HOME ACCUEIL   >   news Suscribe newsletter

La voiture électrique et l'énergie à produire

La voiture électrique et l'énergie à produire

"Va-t-on devoir construire des centrales nucléaires supplémentaires si tout le monde roule à l'électricité ?"

C'est une question qui revient régulièrement lorsqu'on évoque la recharge des batteries. 

Nous savons que le potentiel offert par les éléments naturels est inépuisable... sans être puisé. Le vent, le soleil, les marées, la géothermie... sont autant d'alternatives qui sont actuellement sous-exploitées. 

Pour l'heure, nous avons l'héritage nucléaire qui est encore présent et le serait pour quelques décennies encore, sauf catastrophe exceptionnelle, qui rendrait les gouvernements plus ingénieux à mettre en place d'autres sources d'énergie. Les centrales existantes tournent jour et nuit, sans qu'on puisse stocker cette électricité sur-produite. Les batteries des voitures électriques chargées de nuit représentent un excellent moyen d'éviter le gaspillage des milliers de mégawatts actuellement perdus. 

Une maison rendue autonomie grâce aux nouvelles techniques d'isolation et de domotique, peut surproduire, en bilan annuel, de l'énergie également stockée dans les véhicules électriques. Et lorsque le courant manque, le véhicule sert de "caddy" à la collecte d'électricité offerte sur les parkings des grandes surfaces. 

Au-delà des questions sur la production d'énergie, il faut également poser le problème de la consommation. Nous savons qu'il est possible, grâce aux nouvelles technologies, de consommer beaucoup moins d'énergie (meilleure isolation des bâtiments, éclairage économique, récupération d'énergie, poids des véhicules...). En consommant moins d'énergie, on devra moins en produire. 

Reste à résoudre, l'épineux problème des revenus des états liés à la vente des carburants (70% du prix à la pompe). Une manne de plusieurs dizaines de milliards d'euros qu'il faudra trouver ailleurs. Tous les plans d'énergie ne serviront à rien, tant que les politiques seront incapables de répondre à cette question. Peuvent-ils donc nous dire : "roulez à l'électricité, nous n'avons plus besoin de la manne pétrolière ?" 

http://www.icarenest.eu

fb